POLAROID POLAVISION

Polaroid Polavision.  Le 26 avril 1977, près de 200 représentants des médias assistent à la présentation du

dernier produit proposé par la firme Polaroid.  Edwin Herbert  LAND, le fondateur de la société, fait lui-même

une démonstration du nouveau système composé d'une caméra, d'une cassette aux propriétés révolutionnaires

et d'un lecteur.  Il filme un danseur vêtu de couleurs vives.  Après environ deux minutes de tournage, il retire

la cassette et l'introduit dans le lecteur.  Quelques secondes plus tard, l'image du danseur en mouvement apparaît

sur l'écran.  La réaction de l'auditoire est mitigée.  Certains apprécient la prouesse technique.  D'autres sont plus

perplexes.  LAND  insiste sur le fait que la largeur et les perforations du film utilisé sont identiques à celles d'un

film super 8.  La caméra, qui ressemble à une caméra Fuji single 8, tourne à 18 images/sec et est équipée d'un

zoom manuel.  La cassette, un peu plus grande qu'une cassette audio, contient 11,80 m de film permettant deux

minutes 40 de projection.  Le lecteur a quant à lui les dimensions d'un petit téléviseur portable, mais pèse 11 kg.

 

  Contrairement aux photos instantanées, ce procédé ne saura jamais s'imposer et aboutira à un échec

commercial.  La zone de visualisation était en effet trop étroite;  le fim, non sonore, d'une durée trop courte. 

 Le grain des films super 8 était aussi beaucoup plus fin.  Enfin, la fonction instantanée était seulement  une

réalité si on avait à sa disposition le lecteur et une prise de courant.