PATHESCOPE

Format 9,5 mm

La caméra Princess présentait le même design que la caméra Pathe Motocamera H.  Celle-ci était conçue pour être

utilisée avec le projecteur Princess .  Elle permettait de produire des images fixes ou cinématographiques sur le même

film. D'autres caméras au format  9,5 mm présentaient les mêmes caractéristiques mais celles-ci n'étaient pas proposées

 avec  leur propre projecteur adapté pour montrer de telles images. Le projecteur Princess reposait sur un trépied assurant ainsi  une projection stable avec un poids minimum.  En fonctionnement normal,  l'appareil permettait de projeter des films

 au format 9,5 mm.  Mais, en retirant certaines courroies et en réinstallant d'autres  à partir d'une poignée jusqu'à la bobine d'enroulement, on pouvait visionner des images fixes. Pour éviter que le film ne soit brûlé lorsqu'il était stationnaire, la chaleur de la lampe de 22 volts était réfléchie depuis la plaque avant en acier inoxydable du boîtier de la lampe. Utilisée de cette façon, une bobine de film de 9,5 mm dans la caméra Princess permettait de produire plus de 1100 images individuelles

(The Collector's Guide to cine cameras - John Wade) 


La caméra Pathéscope Pat était vendue pour un prix très peu élevé.  Les premiers modèles étaient

proposés avec un boîtier noir.  Le diaphragme était réglable seulement en deux positions :  «terne» ou «lumineux» .

Cet appareil fit l'objet de nombreuses plaintes en raison de problèmes rencontrés avec la courroie à ressort.