GAUMONT

Format 15 mm



Le Chrono de Poche fut construit pour l'exposition universelle de Paris en 1900, d'après la licence Demeny,

par la maison Gaumont.   Il s'agissait de la première caméra amateur à moteur à ressort.   Elle était  vendue

avec deux obturateurs, l'un pour la prise de vues et l'autre pour la projection. Elle utilisait  des films de 5 mètres

de long, au format 15 mm à perforation centrale.  Le dispositif d'entraînement  était bien entendu une came

Demeny, puisque celui-ci n'avait pas voulu se rallier à l'entraînement à griffe (Le Cinoscope - avril 1926)

Format 35 mm

(c) www.antiq-photo.com

     Le Chrono négatif à griffes est fabriqué par Gaumont  à partir

     de 1912.   L'entraînement du film est obtenu  par deux griffes d'acier.    

     L'obturateur, renfermé dans un carter spécial,  est facilement accessible,

     et l'ouverture en est réglable.  Les  boîtes- magasins, pouvant contenir

     chacune 120 mètres de pellicule,  sont  mobiles et interchangeables.  Il est

     loisible à l'opérateur, au cours  de la prise de vue, de remplacer les magasins

     sans risquer de voiler le film impressionné.  L'objectif est de la marque

     Tessar Krauss ou Héliar Voightlander, de foyer compris entre 40 mm et

75 mm.  au choix.  Deux cadrans indiquent respectivement le nombre d'images et le métrage de film impressionné .

Cet appareil sera beaucoup utilisé pour filmer les scènes de combat lors de la première guerre mondiale (catalogue Gaumont)  

En 1927, Gaumont propose une caméra à grande vitesse.  Cet appareil, entièrement métallique, permettait à

volonté, selon l'axe de commande utilisé, soit la prise de vues normale, soit la prise à grande vitesse, soit même

la prise image par image, ce qui le rendait pratique, surtout pour le reportage.  Celui-ci  disposait de trois

objectifs interchangeables.  L'entraînement du film se faisait  au moyen de quatre griffes.