HEURTIER

Format 8 mm

  Dans les années 30, Antoine Heurtier achète un petit projecteur de cinéma qui finit par tomber

en panne.  Il le démonte pour le réparer et c'est là que l'idée lui vient de fabriquer son propre projecteur. 

A force de recherches, il trouve une formule pour pouvoir passer les trois formats : 8 mm, 9,5 mm et 16 mm.

Le  projecteur Trifilm était né.  Celui-ci aura plusieurs variantes au fil des années et dominera la concurrence.  

  Vers 1955, Heurtier  se lance également  dans la production de caméras au format 8 mm

Caméra Heurtier FA 58.  Cette caméra dispose d'un bouton déclencheur à 5 positions : arrêt, marche, continu,

fondus à l'ouverture, à la fermeture et enchaîné.  Le verrouillage en déroulement continu permet au cinéaste

de participer à la scène filmée.  Trois vitesses : 1, 8 et 48 images/seconde.  Table de pose en façade.