LUMIERE



Format 35 mm

Lors d'un voyage à Paris en 1894, Louis et Auguste Lumière découvrent le kinétoscope de Thomas Edison.  Cet appareil stimule leurs recherches sur l'image animée.   Le 13 février 1895, ils déposent le brevet de leur cinématographe.  Le 19 mars, Louis filme la sortie des travailleurs de l'usine.   En juin, ils projettent dix films au congrès des sociétés françaises de photographie.   Et le 28 décembre, c'est la première projection publique : entrée 1 franc pour dix films.  Même si chacun dure environ 50 secondes, la séance dure une demi-heure, car il faut deux minutes pour rembobiner le film et installer le suivant dans le cinématographe, caméra et projecteur à la fois.  Deux minutes bien nécessaires pour permettre aux premiers spectateurs de se remettre de leur émotion.  L'événement se déroule dans le salon indien du Grand Café, boulevard des Capucines à Paris.  Le succès est instantané.  Louis se passionne pour son invention - Auguste ne tournera qu'un seul film - et forme une vingtaine d'opérateurs envoyés filmer aux quatre coins du monde. Partout, on transforme des salles de café, des théâtres en salles de cinéma, car en 1897, la société Lumière accepte de vendre ses appareils.  

(c) WestLicht Photographica Auction

Le cinématographe est un appareil de prise de vues qui sert aussi de tireuse et de

projecteur.  Pour filmer, l'opérateur tourne la manivelle deux fois par seconde, ce qui permet

de faire défiler 16 images par seconde sur la pellicule entraînée par des roues dentées