SANKYO


Format super 8

En 1972, le niveau technique déjà atteint par la plupart des caméras permettait de tenir pour résolus tous les 

problèmes du cinéma amateur.  Tous, sauf un : la mise au point.  Les caméras les plus perfectionnées faisaient

appel aux dispositifs classiques : image aérienne, dépoli, microprismes ...  Mais aucun ne pouvait satisfaire

pleinement l'amateur exigeant ou le débutant.  Le principe même des Sankyo Hi-Focus - télémètre à coïncidence

de deux images - autorise une mise au point d'une grande précision.  Conséquence directe de la précision et

de l'absence d'accommodation de l'œil : tout tâtonnement est exclu.  Aucune imprécision, puisque la mise au point

est couplée à la mesure télémétrique.  Elle peut être entreprise à n'importe quel moment, même en cours de prise

de vues.  Avec les Sankyo Hi-Focus, il n'est plus nécessaire d'effectuer la mise au point en position télé, puis de

ramener le zoom à la focale imposée par le cadrage, comme c'est le cas avec tous les autres systèmes de mise au

point.  La précision est la même en grand angle et en télé, bien supérieure à ce qu'exigent les plus longues focales.

 

                      En 1978, la firme japonaise propose la première caméra

                     super 8 avec autofocus, la Sankyo ES-44 XL VAF

                     L'autofocus est la fonction qui permet de faire la

                     mise au point automatiquement sur le sujet que l'on

                     souhaite filmer.