SEKONIC

Format 8 mm


 Caméra Sekonic Dualmatic 50-130 (1963)  Manier des petites bobines en s'entourant de précautions pour

ne pas voiler le film, insérer une amorce, qui ne demandait qu'à vous échapper des doigts, dans l'étroite fente

d'une réceptrice,voilà autant de manipulations qui paraissaient fastidieuses à certains.  Une fois encore, l'ingéniosité

des constructeurs vint à leur secours.  Les caméras Bauer et Carena furent ainsi équipées d'un dispositif conduisant le

début du film vers la réceptrice, où il s'accrochait de lui-même. 

 

Les Japonais trouvèrent encore mieux avec le modèle Sekonic.  Si le chargement initial s'effectuait de façon classique,

il n'était plus nécessaire de procéder au rechargement après exposition de la première partie du film double-huit. 

Il suffisait de faire pivoter de 180 ° le logement aux bobines pour être prêt, en un instant, à filmer sur la deuxième moitié. 

 Sekonic Zoom 8  Cette caméra possède une cellule au sulfure de cadmium couplée, un zoom

Resonar 1,8 de 11,5 à 33 mm et un viseur reflex.  Un chargeur pivotant permet  d'exposer

successivement les deux côtés d'une bobine de film 2 x 8 sans ouvrir le boîtier.