I C A

Format 35 mm


www.breker.com

Emanuel  Goldberg conçoit la caméra Kinamo en 1922.  L'appareil, de taille réduite, portatif et d'un prix modéré

permet de prendre facilement à l'improviste des scènes vécues sur le vif.   Ce produit est destiné au grand public

et est construit de façon optimisée pour ceux qui aiment filmer en mouvement comme Godberg lui-même.   Ce

dernier était alpiniste et skieur et aimait pouvoir filmer dans des conditions difficiles y compris avec les problèmes

de lumières posées par la montagne.  Le Kinamo est un néologisme formé par Goldberg qui mélange du grec et du

latin, avec Kine (proche du mot Kino en Allemand) qui désigne le film ou le cinéma et amo qui renvoie évidemment à

l'amour.  Le kinamo signifie donc "j'aime la cinéma", ce qui correspond vraiment à ce que ressent Goldberg (Emanuel Goldberg, le pionnier oublié des systèmes d'information par Olivier Le Deuff, avril 2017 - reseau-canope.fr ).  A partir de

1924, le Kinamo sera équipé d'un moteur à ressort. En 1942, le commandant Cousteau tournera son premier film "Par dix mètres de fond" en apnée avec comme seul matériel une vieille Kinamo enfermée dans une boîte étanche (www.cousteau.org)