UNIVEX

Format single 8


Dans les années 30, la société Universal Camera Corporation produit une gamme d'appareils photo bon

marché. Le succès qu'elle rencontre amène celle-ci à s'intéresser à un autre domaine, celui du cinéma amateur. 

Selon une étude réalisée en  1935, environ 17 millions d'appareils photos amateurs sont alors en usage pour

seulement 500.000 caméras. La dépense pour l'amateur désirant filmer est de quatre à cinq fois celle requise pour

prendre des photos. Le coût n'est  pas le seul obstacle à la popularisation du cinéma amateur.  Les  appareils sont

généralement  plus compliqués à utiliser.  Le but de la firme va dès lors être de proposer une caméra bon marché et

facile à manipuler.  La caméra Univex Model A 8 apparaît ainsi en septembre 1936  

 La caméra Model A 8 est très compacte (4 x 8,5 x 10,5) et pèse seulement 650 grammes.  Elle est vendue

$ 9,95 Avec l'appareil photo Univex Model A, la firme Universal avait proposé un film spécial qui avait

rapidement connu un succès commercial.  La société  va dès lors adopter la même stratégie avec sa

nouvelle caméra, en concevant pour celle-ci des bobines spéciales, disponibles uniquement chez elle.  Le

film au format simple 8 est  fourni  par Gevaert et  est emballé  par Universal dans de petites boîtes métalliques

d'une capacité de 30 pieds. Une note à l'intérieur de celles-ci met en garde l'utilisateur contre toute tentative de

traitement autre qu'Universal, affirmant que la firme utilise un  processus secret très technique connu seulement

d'elle. Des laboratoires de traitement de films sont ouverts à New York, Chicago et Hollywood. La firme américaine

commence d'abord à commercialiser ses produits  à petite échelle, plaçant des publicités dans quelques magazines

sélectionnés, mais la petite caméra attire immédiatement l'attention du public et rapidement, les commandes dépassent

rapidement la capacité de production de l'entreprise. Une campagne de publicité de 250,000 $ prévue  pour Noël est

ainsi reportée jusqu'au printemps 1937. Dans les deux premières années, 250.000 caméras sont vendues. Avec cet

appareil,  il ne fait aucun doute qu'Universal a ouvert un marché entièrement nouveau pour le cinéma amateur

(Home Movies - A history of the American industry, 1897 - 1979 - Alan Katelle) 

Trois autres caméras seront également produites dans ce format : le modèle B 8 avec un viseur tubulaire,

le modèle C 8, doté d'un viseur optique intégré, d'un chargement simplifié et d'une porte à charnière

autobloquante et le modèle Turret 8 équipé d'une tourelle pouvant recevoir trois objectifs.

Format 8 mm

La caméra Cinemaster II G 8 apparaît en 1940.   Elle est conçue pour tourner avec des films au format simple 8 ou au

format double 8.  Elle dispose d'un  exposomètre incorporé avec le viseur.   Elle est entraînée par un moteur à

ressort aux vitesses  de  16, 24 et 32 images par seconde et  peut être équipée d'objectifs interchangeables.